Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 21:15

 Sans surprise fin dans un gigantesque entrepot comme pour le premier programme Terminator et le point commun Verbe est sous presse (impression) d'avec début "à desssin" en code miltaire abrégé communication C comme Charlie donc des 3 au final...début rue APPERT journal...Paper T....Papetr _ _ donc arbre lien du ciel et de la terre comuniquant en permanenec remoté de cette chaine de transformation alors que dernier rempart climatique contre la guéhenne climatique d'ou cette fin dans une imprimerie)

 

D E G...°

 Dammartin En Goele....si MAD MARTIAN alors on sait comment s'est arrêté la vie sur Mars (Atès origine), la suite est facile soit en Geole

 

 Le Temps est le plus grand de tous les Serial Killer...1 cpde S K 1 pour Said Kaouchi 1 comme l'Aisné (Aisne..aîné en vieux temps) sort le 7 1 mais plus du cinéma car date 7 9 1980 génère suite...7 9 pour le suivant à Vincennes le 9

 

20 29 21 33 7 // 1

 

Donc le + 1 compémentaire entre 20 21 du frère né 29......tout le monde a compris pour Vincennes

................mais commme né 80 retour temps aîné vers frère né un 29 replonge année spéciale au 20ème siècle en vue du 21ème

 

76 77 78 79 80

 

DEG....°

 

 Course poursuite achevée entrepot 77 mais retour année Martienne française 1976...sécheresse au sens signe de retour bers le futur en mode survie -Mars assécgée planête)car si la santé est ce qui compte le plus pour un individu, pour le collectif c'est le climat

 

Fin du premier mode Terminatoré....

 

FAITES TRES ATTENTION A LA REVELATION D'ARES EN MODE FUSION CORANIQUE...elle génère une puce centrale du futur en mode I A absolu de type grand Echiquier au sein de l'Hyper Coran

 

   La prophétie de la Révélation d’Arès stupéfiante de précision…exemple quasi académique de la prophétie pour 2015 de cette Révélation d’Arès de 1974 1977

 

Selon une des grâces accordée en accompagnement de la Prière donnée en révélation à Arès

 

 PERE DE L’UNIVERS….2011 2012 2013 2014

TOI SEUL EST SAINT …2015 2016 2017 2018

 

Apparaît le vocable TOI en correspondance avec 2015

 

 Tout le monde sait bien que le monde entier au chevet de la planète a rendez-vous en France (pays de la révélation d’Arès) pour la conférence sur le climat en vue d’essayer de limiter le futur réchauffement climatique à 2° seulement pour éviter un effet d’emballement infernal.

 

 Hors la 269ème lettre revient un I (26 en 26 lettres 10 fois en alphabet redondant, reste un 9 pour un I onzième) alors que T O I est aussi signe O de ° relu dans T°I donc T° 1 au total avec un autre I pour II, ce qui expose la thématique mondiale engageant l’avenir des futures générations T°2 en objectif mondialisé…signe ambassadeur venu monsieur Terminator et donc avant comme de machines à tuer de formes d' humains qui n'en sont plus tout à fait

 

 Intrinsèquement prophétique synchronicité

 

Plus stupéfiant est le signe par poids des lettres 200 = T et 60 = O et I = 9 donc 269.. ;qui date aussi 269ème jour du calendrier annuel !!! Just on time ! C’est l’Heure du Temps des Pèlerins du Temps ou ditts abusivement d’Arès….T O 2 pout Théophaniée Octobre 2 de la première comme un échos boomerang d’avertissement divin qui nous revient maintenant en message vers l’humanité toute entière

 

 Pourquoi ce signe ? Une partie de la réponse tient dans le fait qu’en utilisant le déplacement dans la dimension du verbe divin, depuis la prière d’ Arès égrenée en chapelet de mots, le Vocable TOI arrive sur le cercle 9 du grand Echiquier coranique et ouvre la sourate 82 QUI EST AUSSI LA 82ème sourate dans l’ordre chronologique !!! Synchronicité

  Attention, le vocable passe aussi par le cercle carré du Livre chapitre 33 et ce qui est curieux, c’est que tous deux contiennent exactement le même nombre de versets…19 au total, comment faire : suivre attentivement les explications progressives du fichier excel joint pour se mouvoir dans la pluralité de dimensions du Verbe divin

 

  Vous trouverez ci-joint, un fichier complété de la théologie des cercles carrés de la Révélation d’Arès vers l’Hyper Coran en Ouverture de Grand Echiquier ou cube du Cœur du Coran ésotérique.

 

 Vous devez comprendre à quel point le sens des versets du Coran ne devient de science certaine qu’à notre époque….exemple du début de la sourate 82 qui par la Révolution scientifique qui a changé la face du monde en interaction aussi de l »humanité l’ayant transformé de l’application de ses connaissances…verset 1 du trou dans la couche d’Ozone puis des équilibres gazeux atmosphériques se rompant, qui ont aussi en effet secondaire d’occulter en partie la voute céleste à la vue des hommes d’où le verset 2 (qui aussi valide l’expansion de l’univers sur le plan scientifique) et puis l’action des hommes comme des percements des canaux de suez ou panama qui ont fait se confondre les eaux des mers donc datant cette époque comme d’un marqueur continu depuis tout le siècle dernier et un peu avant, etc…alors attention aux synergies apparaissant dans la Révélation d’Arès réouvrant l’hyper Coran…19 19…vous avez le rappel du carré angélique de cercle plein 360) autour d’un centre 361 du carré de 19 en table gardée divine (voir fichier onglets détails)

 

 Bien sûr, cela est une ouverture à une utilisation plus large et spirituelle du Coran et de la Révélation d’Arès pour les Temps à venir.

 

 Shalom Aleykoum dans la Paix du Christ de la Révélation d’Arès, à diffuser et faire passer à tous ceux que vous pourrez, vous comprendrez plus tard le détail

Partager cet article

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 16:45

Evidemment

Partager cet article

Published by Nicao - dans Actualités
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 20:42

 

Le premier tirage eut lieu le 19 5 1976

  Hier samedi soir 10 août (19 5 41 15 24 // 5), Loto français surprise commençant par 19 5….Dieu à l’origine de tout ; 19 5 en lettres fait 19ème lettre S et E pour une date liée aux initiales du Saint Esprit, donc une date de liaison particulière de Dieu et du Saint Esprit vers la pays de la langue de la Révélation d’Arès (France 33 comme Gironde, en coup de téléphone comme venu « d’ailleurs »).

  Rappel

  Le Loto de la Française des jeux est en fait avant tout la boîte aux lettres pour la Révélation d’Arès en France : le premier tirage se lie donc à tous et un patrimoine numérique ainsi créé, entrouvant la continuité du message de la Révélation d’Arès, ainsi pèlerine en permanence.

 Il est apparu dans l’intervalle des années 1974 et 1977 de la Révélation d’Arès et Dieu seul fait les lois du hasard, donc les liaisons ultimes. 

 Le premier tirage historique se déroula le 19 mai 1976, année ayant précédé les théophanies, un peu plus que comme des nombres mages d’ailleurs (remplacer selon l’ordre alphabétique redondant)

31 15 33 27 36 48  // 34

E O G A J V // H

  Simplement la valeur 46 de 31+15 pour accéder au 15 (donc depuis le 46 avenue de la Libération  pour le 15 Rue Jean Lebas en Gironde donc G de 33 et la lettre A pour Arès au travers de 26+1 retombe sur A alors que se conjugue à A J de 36 pour le (H)A(DJ) dans sens de faire des Hadjji (J peut se prononcer DJI dans d’autres alphabets) bien sûr vers le 48 pour 26+22 donc retombe lettre V donc le lieu des V théophanies fixé comme le point du pèlerinage (d’ailleurs Michel numérotera les chapitres du Livre des théophanies en lettres nombres romaines).

 Pour résumer : le premier tirage du Loto a témoigné de la Révélation d’Arès et depuis a suivi Michel avant toute chose, toutes choses étant ensuite déclinables par ailleurs car le premier des terrains qui est celui de la foi, s’il est déserté, il se prépare alors une défaite sur tous les autres domaines..

  La forme 31 15 est une trace temporelle du fait qu’à la date du tirage de 1976, les théophanies de 1977 n’ont pas encore eu lieu : on ira du 46 vers le 15 et ne pas marquer le lieu comme tel comme Michel en reçut instruction pour le 46 qui n’apparaît pas alors directement dans le tirage mais reste le point de départ de la Révélation d’Arès.

 Le complémentaire 34…..1974 1975 1976 (1977)…….car reste la venue de 1977 à la suite 

  En connotation finale, toutes les lettres témoignent du fait que Dieu est bien descendu et venu parmi nous pour les théophanies sur cette terre ; d’où le fait de servir de G  JEOVAH du Grand JEOVAH (traduisez la connotation de « Dieu qui est venu parmi nous » et aussi de G JEOVAH pour « J’ai : Jéovah) pour qualifier théologiquement les théophanies de 1977 (voir verset 1 du chapitre II de 1977). Dans une complétude de l’être divin.

  Autre signe que même un aveugle comprendrait : le phénomène lumineux d'un rayon comme d'un gigantesque bâton de lumière vu des kilomètres à la ronde au-dessus du lieu et qui aveugla Michel le 10 12 1975, toujours avant donc 1977 ; 10ème lettre J et 12ème lettre L pour initiales du lieu futur des rendez-vous des théophanies : Jean Lebas ; de plus, 10*12= 120 = 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11+12+13+14+15 = triangulaire de 15 comme le nombre de l'adresse du 15 rue Jean Lebas dans lequel se produiront 15 = 1+2+3+4+5 théophanies précisément. 1975 et 1 2 ans plus tard pour année 0 donc en 1977 de refondation divine. Dieu donne l'indice de la base de compte binaire par 10 = 1 2 au sens visible car base 7 (base éléments création, langage des éléments) et 10 (base décalogue ou des commandements des 10 chiffres arabes, langages scientifiques humanisés) et venu maintenant la Révolution mondiale du binaire (matériellement accomplie informatiquement), d'où le prophétique 10 12. Ainsi la forme de bâtons de lumière des théophanies de 1977 ne doit rien au hasard (signe forme I des langages machines en binaire comptant pour matérialiser la transmission de l'information mais Connaissance aussi en 1977)

…………………………………………………………………………………………..

Le problème est la suite du tirage de samedi soir par 41 15 24…..O O X

 En poids de lettres aussi : 40= M et A =1 puis 10 = J et 5 = E…MAJE phonétiquement pour MAGE bien sûr, celui notamment des 4 1 (Michel de Niostre Dame) et l’un des 7 signes cachés du 15 rue Jean Lebas

 Le O O et X en interdit et croix de commandement du Dieu terrible d’Israël….Dieu exige un retour au départ (19 5) et annulation de tout (O O) en commandement et rappelle que lui seul donne la croix de commandement (X décalogue signe et du sacré pour l’infini d’un commencement monothéiste placé en fin de tirage rappelant l’alpha dans l’Omega). Le nombre Joker vise et pointe du doigt tout particulièrement le rédacteur de ce blog

 Devoir obéir et tout de suite, pas de délai, on fait ou l’on ne fait pas.

 

 Dieu seul sait ce que nous avons besoin de savoir ou non et quand ou par qui, sagesse divine pour notre bien avant tout, obéissance à Dieu seul.

 

//13 14 08 2013 /////// Suite note : autre exemple numérique de l'omniscience de Dieu/////////////l'avertissement venu du ciel pour l'Egypte

  Encore un bon exemple pour les chancelleries européennes et les USA de manière déportée numérique (base 50) ou comment ils auraient pu intervenir juste avant un effroyable massacre

5 20 47 17 50 // 1 4 soit en remplaçant par les lettres selon l’ordre alphabétique

E..T..U..Q..X

 Dans le contexte de l’actualité ; E comme Egypt qui code 20 (préfixe appel à l’international) donc ici sous les yeux du monde entier

Le 1 4 complémentaires étoiles pour bien marquer dès ce jour du 14 suivant comme de scission

 De plus, 1 et 4 refont 5……programme E X (eQ U T ou TUE enclenché

  Comme une accusation «  E U X ! » et T Q pour Treize Quatorze comprenant E U pour Etat Urgence prémédité.

   ET…liaison…+…..donc 47+17 +50 = 114 (Coran divisé en sourates)…1 4 se traduit aussi A D…le peuple des A D dans 114 fixant numériquement le destin collectif du peuple égyptien engagé vers la phase Juj Majuj comme déjà vu avant ; en étape progressive 47+17 = 64 pour un rapport de force sur l’échiquier aussi mais en détail dans son contexte, un télex numérique omniscient le 13 au soir avant cette date du 14 (le T U ou symbolique Temps Universel par 67 évoque la nuit donc le temps lunaire passé du 6 au 7 du calendrier lunaire musulman soit le 13 14 en Europe)

 

47…intitulée Muhammad

47+17….64 intitulée La Grande Perte

47+17+50 = 114…intitulée Les hommes

 

Traduction immédiate égyptienne de cette date du 14

Nombreux morts musulmans


http://www.europe1.fr/International/Egypte-ElBaradei-quitte-le-gouvernement-1609751/

  Tout cela aurait pu être évité et les responsabilités sont très partagées, si seulement cela pouvait servir de leçon pour l'avenir.

Partager cet article

Published by Nicao - dans jeux de hasrad
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 19:43

BEAU COR AGILE

3463201.jpg


Y 747 D.C IS OVER

space-041612-002-617x416.jpg

Partager cet article

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:00

 

 

    Un maître de sagesse asiatique se présentant sous un nom bizarre "Il et un" m’enseignait que le carré de cubes représentait un cube de carrés pour ramener le calendrier du temps lunaire en deux dimensions temporelles « luni-solaires » (carré du cube de 2 ou cube du carré de 2 car blanc ou noir), donc le temps « soli-lunaire » représentable en nombres « dates » pour faire de l’échiquier le premier ordinateur capable de le calculer.

 

 

   Sur un sol de pierre de lune, il projeta une vision mentale où je vis la lune pleine qui de sphère devint cube par le côté obscur invisible caché venant percer le côté visible de face en état de pleine lune et en 16 cases visibles alternées blanches et noires, qui se mirent à plat en 64 cases sur terre ensuite, le tout représentant bien l’objet temporel en trois dimensions sous la forme du carré du plan. Le sage m’expliquait que sur le cube aux 16 faces visibles dans le ciel, le cœur de 4 cases centrales faisait mémoire des 4 phases calendaires connues du premier au dernier quartier de lune et que les 12 autour étaient les 12 mois lunaires, et que la mémoire solaire de la lumière s’y reflétant générait les 12*4 carrés autour selon les 4 saisons de la sphère terrestre entière.

 

    Puis, il cessa la projection mentale et me demanda de venir sur le sol de pierre de lune ; un échiquier en dur sous les pieds est alors apparu mais de 4 cases immenses, les deux lumineuses blanches opposées centrales étaient marquées d’un 0 noir et les cases noires d’un 1 blanc, puis les carrés se sont divisés chacun en 4 et idem mais cumulant le chiffre d’avant puis de nouveau en 4 et idem donc en trois chiffres au final qui étaient tous formés de 0 et 1 ; et en me déplaçant d’une case sur une autre, je véhiculais les 3 chiffres de la case de départ qui venaient s’accoler à celle d’arrivée et alors instantanément une autre case se mettait à sortir en volume sur les 64 cases, comme si l’échiquier calculait en permanence les déplacements et déterminait la case unique qui lui correspondait en valeur numérique, la dimension nombre rajoutant le volume ; le vieux maître de sagesse asiatique m’expliqua alors que je me déplaçais dans le dédale du temps du Roi noir et non sur un échiquier et que la case volume marquait la date et appelait pour l’équilibre de toute chose une forme créé par le roi de matière qui était le Roi blanc.

 

  Puis il me fit signe de reculer hors de l’échiquier qui rentra sous terre puis réapparut ; immense d’abord en 4 grandes cases où apparurent immenses aussi, 1 roi blanc et 1 roi noir dont leur ombre étaient projetées en se croisant au centre sur les cases de leur couleur d’apparence jusqu’à se détacher et devenir en s’incarnant, une reine blanche sur l’autre case blanche et noire sur l’autre case noire.

 

  Le vieux sage me dit alors que le Roi blanc incarnait maintenant les cases blanches de tout l’échiquier et le Roi noir pour les noires, raison pour laquelle jamais ils ne pouvaient être pris et en disparaître de la surface mais à la fin s’y coucher pour s’y confondre, tandis que les reines incarnaient maintenant la création des pièces en volume du commencement de la vie sur terre, chacune pour leur camp.

   Puis, la division cellulaire de l’échiquier reprit en 4 et ce furent 16 cases sur lesquelles vinrent s’aligner maintenant, enfantés par chaque reine provenant de dessous leur longue robe pour 8 chacune, les 16 pièces majeures dont 2 hommes-chevaux et 2 femmes-chevalines qui ne cessaient de parler avec des accents hennissants, 2 hommes-tours et deux femmes-tours qui se bâtissaient robustes et ne cessaient de toucher le sol d’une main, 2 hommes-fous et 2 femmes silencieux aux regards perçants scrutant en permanence autour des rois et reines, les reines ne semblant comme n’écouter que les rois qui semblaient emplis de désir pour leur reine respective.

  Puis, la division en 4 reprit et atteint donc les 64 cases et alors au fond derrière au-dessus du camp des blancs le soleil vint projeter leur ombre blanche qui se transforma en enfants-pions joyeux sur les cases devant eux tandis que de l’autre côté au fond au-dessus derrière le camp des noirs en ligne, la clarté de la lune projeta leur ombre pénombre s’incarnant en enfants-pions noirs devant eux, lugubres et tristes.

 

   Le vieux maître de sagesse asiatique me dit alors qu’il était temps de m’en aller, de fermer l’œil et de me réveiller pour aller boire une chicorée (ce que je ne bois jamais).

Partager cet article

Published by Nicao - dans Signes vécus
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:00

  Je m'approche d'une maison dont je fais le tour pour chercher l'entrée et qui a une forme carrée, arrivé devant l'entrée j'ouvre une porte et je vois alors une pièce lumineuse immense totalement circulaire sans rapport logique dimensionnel avec les murs gris et ternes vus de l'extérieur décrivant un carré.

 

   Au centre de la pièce se trouvent de drôles de formes architecturales comme des pyramides à étages carrés reliés par une spirale entre les niveaux : chacune possède une ombre en reflet à 360° autour où apparaissent des séquences de nombres qui ont toutes quinze chiffres décrivant 5 cercles croissants qui s'inversent de sens en passant de l'un à l'autre (1er cercle 1 chiffre, 2nd cercle 2 chiffres dans le sens des aiguilles du temps, 3ème 3 chiffres dans le sens inverse, 4ème cercle de 4 chiffres dans le sens du temps et 5ème cercle de 5 chiffres en sens inverse). Il semble y en avoir une quantité innombrable.

 

  Quand sur une de ces formes les nombres des cercles qui tournent à des vitesses différentes s’alignent pour former une ombre triangulaire, le mouvement cesse et ce triangle se détache et se retrouve projeté vers un mur au fond où se trouve le seul humain présent, un chercheur (décoré de la médaille Fields), qui alors regarde des lignes d’écritures de nombres se faire et défaire sur le mur de lumière.

 

  Je viens alors vers lui et sans me regarder ni même me voir il m’explique alors ce que l’on voit : « Les nombres cercles existent, regardez : une décimale infinie sans période possède la propriété de venir se refléter dans sa partie entière, il faut redonner mouvement à la partie figée donc partir en sens inverse pour comprendre» ; puis de l’index, au contact du mur de lumière, comme s'il faisait du morse de surface, le mur se met à répondre et disloquer le premier triangle selon ses bords en un triangle interne :

 

….…3

…..1 4

….9 5 1

..2 6 5 3

.9 7 9 8 5

 

1929 798 55 (6)…………..5 (3 14) 3

 

 Puis la ligne se réécrit dessous sous la forme 1929 24 10 et se mue enfin en 1929+79(8) 55…… 2008 October = ; reste alors une partie non modifiée de 5 (3 14) 3, comme une signature ou un redépart remontant à la source du code, le 3 et le 5 se fusionnent en 8 qui devient alors une araignée vivante par dédoublement sur le ventre de laquelle apparaît alors le nombre 3,14 qui restait au centre avant entre 5 et 3.

 

 

 Il dit alors : « Qui comprend l’araignée comprend le modèle général et la solution finale ce sont les nombres cercles issus de la partie entière : chaque patte de l’araignée s’appuie dans une dimension distincte des autres ; il y a un axe de profondeur pour l’espace que vient couper l’axe du temps en largeur traversé par l’axe de la matière en hauteur et donc 8 cubes de dimensions issus des axes »

 

  Il y une foule de détails du rêve qui continue mais devient moins net et qui sera complété une autre fois.

Partager cet article

Published by Nicao - dans Signes vécus
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 09:00

    C’est le jour, 3 immenses éoliennes blanches en gisement off-shore et un détail de plus en plus visible en approchant en planeur : trois croix de fer de formes latines, une sur chaque colonne tubulaire montante alors que le vent souffle en rafales.

 

  Sur la première, celle de gauche, un CONDOR crucifié dont les ailes déployées dépassent le montant de traverse ; sur celle du milieu, un grand aigle pêcheur (comme celui visible sur l’emblème de la CIA) crucifié également mais à l’envers et le seul à avoir les ailes repliées; et enfin sur celle de droite, un aigle de l’Imperium, crucifié.

 

  Et voilà que l’aigle du milieu crucifié à l’envers se met à tourner de plus en plus vite la tête de droite à gauche frénétiquement, de telle manière qu’à un moment donné on a l’impression de voir la bicéphalie d’une tête vers la gauche et d’une autre vers la droite alors qu’en fait il ne peut y en avoir qu’une de possédée..

 

   Et voici que celui de gauche est celui qui se met à s’agiter avec véhémence, s’arrachant un nombre considérable de plumes qui alors partent à tous les vents comme torturées par des vents d’altitude, semblant décrire par chemin vers des nuages, une nouvelle invisible écriture.

 

   Quant à ’aigle de droite, il possède un bonnet de chasse de rapace type faucon trop petit pour lui, tentant de lui recouvrir la tête mais fatalement finissant obligatoirement un peu béret glissé de côté par la force des choses : aux œillères amovibles dont l’une semblant attendre l’ordre soit celle en face de l’œil droit portant un sigle bâtonnet et un cône, sûrement du gibier forcément non poissonneux.

 

  Sur un rocher en face du tourbillon des 3 ailes, mon coucou vient se poser et déranger un grand-duc accompagné de sa chouette effraie attendant le clou du spectacle, mais qui dérangés reprirent leur vol l’un avec une colombe morte entre les cerres et l’autre une branche jaune brisée, comparses rejoignant un vol d’oies en V, laissant apparaître une cinquantaine d’étoiles de mer sur le rocher qui semble en plus collectionner les algues.

Partager cet article

Published by Nicao - dans Signes vécus
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 08:00

 Je vois un podium avec les marches typiques de la plus élevée 1 au milieu, de la seconde marquée 2 à gauche vue de face et de la troisième plus basse à droite pour le numéro 3.

 

 Sur celle du milieu, la plus haute marche avec le nombre 1 apparait la mention "Guyane hollandaise" et des chefs tribaux autochtones viennent déposer avec respect et honneur un tribu chacun leur tour tandis que devant la marche de gauche frappée du nombre 2 apparait simplement le terme "Guyane" et un indien qui a ses peintures de guerre vient briser sa sarbacane sur cette marche en criant que la chair des dieux n'est plus à vendre. Rien ne se passe sur la marche du 3 qui est vide mais munie d'une petite échelle avec un barreau cassé qui fait une passerelle vers le 1.

Partager cet article

Published by Nicao - dans Signes vécus
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 07:00

Rêve de la nuit du 8 janvier 2012, le rêve est un naufrage

 Rêve polarisé, miroir d’une eau figée dans une eau glacée

 

   C’est la nuit, venant du nord sous la pleine lune à la surface de l’océan au milieu de l’atlantique surgit allant vers le sud-est, une incroyable sculpture fendant l’eau, celle de glace d’un gigantesque iceberg sculpté en réplique exacte à l’échelle, du Titanic ; du haut de ses cheminées de glace se répand au fur et à mesure de sa progression, un brouillard givrant qui en redescendant l’enveloppe d’un halo encore plus fantomatique.

 

   Au fur et à mesure de sa progression qui inexorablement s’accroit en vélocité, à son étrave se soulève devant la poupe une montagne d’eau de plus en plus grande ressemblant au début d’un gigantesque tsunami en train de se lever et qui semble en masse, tendre vers la manifestation visible de la partie immergée, et des baleines à l’imitation des dauphins jouant devant les bateaux se mettent à surfer la vague géante  à la proue ; un ours polaire est à la barre et un morse vient le rejoindre rapidement..

   C’est alors que surgit une bande de dauphins du grand nord qui attaque à la ligne de flottaison, s’y précipitant à coup de becs répétés finissant par faire une longue faille qui casse et sépare en deux la superstructure du reste de matière brute immergée de l’iceberg pour finir de la travailler et transformer sous forme de sous-marin qui alors cause malgré lui la perte du bateau en se détachant,  déséquilibrant la sculpture du Titan de glace de surface qui se retourne et s’enfonce à l’envers sous l’eau.

  Puis soudain, le soleil se lève au-dessus des iles britanniques vues au loin en arrière plan et le sous-marin de glace affleurant à la surface se met alors à fondre à vitesse accélérée et de se briser finalement en ballots de bris de glace épars à la surface.

  Une bouteille vide jusqu’alors prisonnière de ce carcan de glace se met à dériver vers Gibraltar au loin, encore munie de son étiquette sur laquelle apparaît la marque « RHUM SAINT ESPRIT » puis la mention  « 45° » pour ce qui ressemble à un prix marqué « 200 » et enfin une date limite de « Avril 2015 ».

 

Commentaires de l'auteur

  Dans les naufrages récents, on peut s'étonner aussi de la nuit du 15 au décembre, de la tempête qui a poussé le TK BREMEN sur nos côtes : dans le 56 à ERDEVEN....l'âge de notre président.

 Bremen est une ville allemande et TK signifie Turkmène....hors une loi a été voté ne reconnaissant que les génocides juifs et arméniens. Bizarrement, au siècle dernier, celui arménien qui fait remou dans l'actualité s'est déroulé les années 15 et 16. Notre président serait-il donc en sous-main le commandiataire de cette loi mémorielle ?

 

   Votre article parle des 100 ans du Titanic : quid des 100 jours symboliques de l'actualité politique avant élection le 13 janvier pour le COSTA qui en TOSCA(NE) allait vers le 13 au port de marseille ? Qui se souvient des 100 jours symboliques du passé d'un retour d'une ile de Toscane, l'île d'Elbe par le passé ?

 

  Les naufrages sont-ils prévisibles ? Oui en partie, si l'on sait voir un fil d'Ariane les reliant comme par exemple ici le fait que la compagnie COSTA avait 16 navire et donc maintenant 15 tandis que la Toscane est aussi la 16ème région d'Italie. Il fallait voir avant boien sûr, que la distance de ERDEVEN à BREMEN faisait la longueur de haut en bas de l'italie et cette distance reportée du lieu du naufrage du concordia amène naturellement sur le bord du plateau anatolien.

 

 CONCORDIA ? Nom d'une base franco-italienne qui accueille sur la banquise du sud en plus des italiens et français, un invité...britannique cette année : le Titanic était-il britannique ?

 

Suite commentaire début février 2012

 

  Comprendre et voir ; vague de froid banquisant l'europe et signe vers et pour la ville de "rhum" pour le décompte de la cité donné un par autre bateau frappant de sa coque peu de temps après (au moment où le "rhum" peut tenir chaud aux marins). Le réveil futur d'une "faille" à 45° à venir :

 

    Un navire italien transportant 316 personnes a été déporté vendredi 3 février par une tempête à la sortie du port de Civitavecchia, au nord de Rome, et a heurté une digue, provoquant une déchirure dans la coque, a annoncé la capitainerie. Personne n'a été blessé. Le "Sharden" a été ramené à quai par deux remorqueurs. C'est de ce même port que le luxueux navire de croisière Costa Concordia était parti mi-janvier avant de faire naufrage sur l'île du Giglio.

 

  Si le premier de COSTA en TOSCA NE semblait aussi avertir de quelque chose venant de la direction NE comme la vague de froid venant de sibérie transformant tout en banquise, allant même jusqu'à obliger à déclarer l'état d'urgence dans l'immédiat, pour l'autre c'est différent et dans le futur.

 

   53 membres d'équipage et 263 passagers...cette année le 5 3 et le 26 3 tombent le Lundi....bien sûr ce que l'on ne voit pas entre les deux ce sont les deux autres lundi....12 19 qui ramènent donc en lisant en arrière vers le passé en 1912 l'année de la catastrophe de l'iceberg sur la coque de l'insubmersible titanic (il coula dans la nuit du dimancje 14 au lunfi 15 avtil 1912) ; Tirrenia Sharden Olbia Sardaigne...T S.O.S ;

 

L...L...L...L

J...F...M...Avril

12 13 14 15

   Avtil 2015 inévitable pour le réveil de faille dramatique, prévenir Rome.

 
Fait divers rapporté le 27 février :

 

45 jours après exactement, dans le sens de la direction de la botte italienne, un autre navire de la sociéyé italienne Costa croisière connait une avarie grave.

 Un autre bateau de croisière de COSTA vers les Seychelles dans l'océan indien connait une avarie grave et perte de controle total suite à un feu dans les salles des machines ce 27 février et donc en partant vers l'est, une direction relative de 45° évoquant toujours la direction sud-est de l'autre navire. Il 'agit du COSTA ALLEGRA.

Partager cet article

Published by Nicao - dans Signes vécus
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 17:19

 

 

  Comment matérialiser l'importance du quatrième A qui seul pouvait faire dégrader les trois autres, prenons un peu de hauteur et voyons enfin l'importance réelle de ce triple A pour la France au regard du reste du monde.


Cette note est AAA la fois : d'or, d'argent et de bronze en termes monétaires,

EIFFEL OR.jpgEIFFEIL ARGENTEE.jpgEIFFEL BRONZE.jpg






Mais voici que vient le quatrième A, la face cachée jusqu'à présent, remettant en balance le triple A

Tour-Eiffel- A 2.jpg


La magie de l'image ne doit pas nous faire oublier la note triple A pour le grand A3 en Kabbale fait 53 (26+26+1) et donc en poids de lettres décodé en kabbale pour N=50 et C= 3 outre le signe du couple à la présidence (N C en poids de lettres / Nombre Cinq...vu du ciel comme la forme de la tour sur un dé, la France va arriver au 3ème quinquennat) alors que maintenant plus grand est devenu plus petit par A4 (26+26+26+1) soit 79 (hors 70 = P et 9 = I en poids de lettres) donc PI...lettre grecque...qui n'en finit pas en terme de chiffres et de rester grecque. C'est là, immense sous nos yeux comme de la tour sur les cartes, mais personne ne le voit.


THE ANSWER : NOW AT THAT VERY MOMENT //// GIVE ME AN A FOR HAPPY END ON TIME

NICOL(AS) CARL(A) GIULI(A)
  Si la surréalité virtuelle de la Tour nous montre l'abime possible vertigineux, pour le ressentir et le présager, il suffirait de placer un plancher de verre et de laisser le public marcher au-dessus du vide ; et bien vous savez quoi, les responsables en charge de la grande dame ont déjà décidé de celà...à la barre du A.

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog de leblogdutempsperdu.over-blog.com
  • Le blog de leblogdutempsperdu.over-blog.com
  • : Insolite, imprévu mais des descriptions malheureusement prévisibles,
  • Contact

Recherche

Liens